Réalisation d’une flex yourte en bambou en 6 jours

Mars 2019

Manon, Charles, Bryan and Alain ont construit une ‘flex yourte’ en bambou en plus de fondations simples et de la porte en seulement 6 jours.

La flex yourte est faite de deux parties assemblées par des tendeurs: toit et mur (treillis). Le treillis et le mur sont composés de perches de bambous liés entre elles par des cordes, permettant ainsi à l’ensemble de se plier et déplier facilement, et de pouvoir transporter la yourte en voiture (voire la porter à plusieurs sur une courte distance). Une flex yourte en bambou (structure seule, sans la porte ni les fondations) est réalisable et montable en seulement 2 ou 3 jours avec des personnes expérimentées.

Le but était d’utiliser la flex yourte temporairement sur notre terrain actuel pendant 6 mois puis de la bouger (à bout de bras à 6 personnes) sur notre nouveau terrain à 100 mètres de la pour y rester en permanence. Nous avons donc choisi de ne pas mettre de tendeurs pour joindre le mur et le toit, mais simplement des cordes, et de construire des fondations simples (parpaings posés sur une tranchée de gravier pour le drainage des eaux de ruissellement). Le jour ‘J’, le toit et le mur seront déplacés séparément.

Quelques chiffres: Diamètre de la yourte: 4,50 m, poids : environ 150-200 Kg, coût : environ 2800 bahts (90 dollars, 80 euros) : 900 bahts pour les 90 perches de bambou, 550 bahts pour les 100 parpaings, 1000 bahts de corde de 4mm, 350 bahts pour la porte (bois et bambou).

Les deux premiers jours: fabrication du mur (treillis): Marquage et perçage de 60 perches, attachées au sol avec des cordes.

Troisième jour: Marquage et perçage des 30 perches du toit, attachées ensuite au sol. D’après le maillage des perches, une ouverture en forme d’étoile se forme au centre. Cela permet l’aération, l’évacuation de l’air chaud, ou encore le passage d’un conduit de cheminée suivant le climat.

Quatrième jour: Nous avons creusé une tranchée circulaire, remplie de gravier (drainage) puis posé des parpaings.

Cinquième jour: Nous avons déplacé (grâce à ‘pikou’ notre pick-up) le mur et le toit, un peu lourds à porter à 4. Le mur a été déplié au centre du cercle de parpaings puis posé sur les briques. Le toit a été installé et attaché au mur. Une corde solide placée tout autour du treillis permet de compenser les efforts de tension exercés par le toit, et au mur de ne pas s’écarter.

This slideshow requires JavaScript.

Sixième jour: Installation du cadre de la porte (en bois) et de la porte en bambou.